L'immobilier de Luxe et de Prestige sur Paris
28 jan

La gestion locative, la solution idéale pour remettre en location votre loft dans le 16e arrondissement de Paris !

interieur

Emmanuelle Cosse, ministre du Logement et de l’Habitat durable, a eu gain de cause. Contrairement à la Ville de Paris qui a décidé de taxer les propriétaires de logements inoccupés, elle a décidé d’employer une autre stratégie. Et c’est à l’occasion de la remise du rapport de Christophe Robert, délégué général de la Fondation Abbé Pierre, sur la mobilisation du parc privé à des fins sociales, fin novembre, qu’elle l’a dévoilée. Alors en quoi consiste-t-elle ? Plutôt que de « taper » sur les propriétaires de logements vides, elle a choisi d’agiter une carotte, de façon à faire bénéficier ceux qui remettraient leur logement inoccupé sur le marché avec un loyer modéré (en dessous du prix du marché) d’un coup de pouce fiscal. Une façon donc de les inciter subtilement à s’engager dans une démarche citoyenne car personne ne peut l’ignorer, la France connaît une grave crise du logement.

Vous avez un loft à louer dans le 16e arrondissement de Paris ? Il est vide de tout locataire ? C’est ennuyeux, car non seulement, dans ces conditions, il ne vous rapporte rien, mais en plus il se dégrade. En effet, vous n’en avez peut-être pas conscience, mais un logement inoccupé se détériore avec le temps. Alors, pourquoi ne pas profiter de ce cadeau fiscal de la ministre du Logement pour le remettre en location tout en proposant un loyer plus bas que les autres ? Vous seriez prêt à le faire, mais vous ne voulez pas avoir de soucis ? Pour les éviter, confiez donc la mise en location et la gestion locative de votre bien à Paris 16e à une agence immobilière. Ainsi, celle-ci chargera de tout !
«Avec ce nouveau dispositif, je me fixe comme objectif de mobiliser en trois ans 50 000 logements soit la moitié des logements vacants immédiatement mobilisables et habitables», a expliqué la Ministre qui évalue le nombre de logements disponibles en zones tendues à 100 000.

C.V. / Bazikpress © alexandre zveiger

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée