L'immobilier de Luxe et de Prestige sur Paris
25 mai

Des conseils pour bien préparer votre dossier de crédit immobilier dans le 16e arrondissement de Paris !

Projet immobilier

Vous êtes sur le point de demander un prêt immobilier pour devenir propriétaire d’un bien immobilier dans le 16e arrondissement de Paris ? Savez-vous comment mettre toutes les chances de votre côté ? La hausse des taux combinée à l’augmentation des prix incite les ménages à concrétiser leur projet d’achat pour profiter de conditions qui restent encore favorables. Toutefois, attention à ne pas faire n’importe quoi… Tour d’horizon.

Une bonne tenue de compte est indispensable
Selon Immoprêt, courtier en prêt immobilier et assurance de prêt, il est conseillé d’avoir un compte « propre », c’est-à-dire de pouvoir fournir des relevés bancaires qui montrent le bon profil financier de l’emprunteur. Il est préférable de ne pas avoir de découvert et la commission d’intervention est souvent rédhibitoire. « Il faut être vigilant sur la nature des dépenses, par exemple les prélèvements pour les jeux en ligne ne sont pas les bienvenus », déclare Jauffrey Ianszen, Directeur Réseaux et Développement d’Immoprêt.

Faire appel à un courtier qualifié
Vous gagnerez du temps, car le courtier, qui a un devoir de conseil, consulte plusieurs établissements bancaires pour trouver la meilleure offre pour les emprunteurs en tenant compte de leur situation financière et de leur dossier de crédit. De plus, le courtier bénéficie de grilles de taux négociées, liées à son volume d’affaires.

Bénéficier d’une situation professionnelle stable
De nos jours, il est impossible d’emprunter en CDD (si mono emprunteur) et difficile en tant qu’intérimaire. En effet, le futur acquéreur peut acheter s’il est en intérim, mais doit avoir travaillé depuis plus de 3 ans (dans le même secteur d’activité), ne pas avoir eu d’interruption de contrat sur cette période, et il devra s’acquitter lui-même des frais de notaire. Ses revenus seront pris en compte à hauteur de 70% uniquement.

Présenter 10% d’apport personnel
En effet, les banques demandent généralement 10% d’apport. Le prêt sans apport, c’est-à-dire à 110%, reste possible, mais il est plus difficile à obtenir. Il signifie que l’achat et les frais annexes (frais de notaires, de garantie et de dossier) sont complètement financés par le crédit.

C.V. / Bazikpress © momius

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée